Critiques de livres

Chronique | The Merciful Crow (The Merciful Crow #1) par Margaret Owen

« Even Phoenixes need ash to rise from »

Margaret Owen • Henry Holt • Fantasy • 384 pages

Synopsis :

A future chieftain.
Fie abides by one rule: look after your own. Her Crow caste of undertakers and mercy-killers takes more abuse than coin, but when they’re called to collect royal dead, she’s hoping they’ll find the payout of a lifetime.
A fugitive prince.
When Crown Prince Jasimir turns out to have faked his death, Fie’s ready to cut her losses—and perhaps his throat. But he offers a wager that she can’t refuse: protect him from a ruthless queen, and he’ll protect the Crows when he reigns.
A too-cunning bodyguard.
Hawk warrior Tavin has always put Jas’s life before his, magically assuming the prince’s appearance and shadowing his every step. But what happens when Tavin begins to want something to call his own?

Mon avis :

Je ne me souviens plus trop pour quelles raisons j’avais acheté ce livre sur bookoutlet (sans doute pace que ce n’est pas cher). Je sais qu’une booktubeuse en avait parlé en bien, mais on a des goûts assez divergents donc je ne pense pas forcément que ce soit son avis qui m’est influencé. Le fait est que j’ai lu ce livre et que je l’ai vraiment aimé.

Tout d’abord nous arrivons dans un monde particulier divisé en castres, au nombre de 12. Les phénix étant la royauté, les corbeaux étant la castre la plus basse de Sabor. Leur seule utilité, se débarrasser des cadavres que la peste laisse derrière elle étant la seule castre non affecté par celle-ci. Mais rien n’est beau pour ces corbeaux, ils sont également détesté et laissé pour contre dans leur pays où ils sont chassés pour le sport par les castres mieux nantis. Chaque castre à un pouvoir de naissance et seuls les sorciers de ces castres peuvent les utiliser. Les sorciers des corbeaux peuvent utiliser les pouvoirs de naissance de chaque castre tant qu’ils ont accès aux dents des morts.

J’ai trouvé cet univers intéressant, mais un peu compliqué à comprendre au départ. De plus, il est mention de certains lieux et passages importants dans l’univers… qu’on ne retrouve pas sur la carte en début de livre. J’aurais aimé que l’on puisse se localiser dans ce monde. Mais sinon j’ai trouvé l’histoire très intéressante. J’ai apprécié son style d’écriture même si je n’ai pas trop compris pourquoi le mot « between » était écrit « betwixt » dans l’histoire. Cela veut dire la même chose mais c’est l’orthographe de l’époque… mais comme c’est le seul mot qui était écrit dans cet orthographe…

J’ai adoré les personnages. Il y a même certains dialogues qui m’ont fait éclaté de rire et ça n’arrive pas si souvent. La romance ne viendra pas révolutionner le genre, ça se sentait dès le départ, mais mon cœur d’artichaut l’a aimé tout de même. J’ai vraiment aimé l’évolution des personnages également autant Fie que Tavin que le prince Jasimir. C’est certain que je vais livre la suite.

Bonne lecture
Kat

Note : 4 sur 5.
Publicité

3 commentaires sur “Chronique | The Merciful Crow (The Merciful Crow #1) par Margaret Owen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s