Services presses

Service presse | Poèmes pour une tasse de thé par Jessica Di Salvio

«On grandit et on se laisse aller
Pourtant on partage toujours nos idées
Notre imagination reste bien vivante
Dans notre petite tête encabanée»

Jessica Di Salvio • Auto pubication • Poésie • 53 pages

Synopsis :

Un doux recueil de poèmes écrit dans le but de faire prendre un sens de la vie à son lecteur. On grandi tous sans voir le temps passer. Vous commencerez cet ouvrage tout petit et le fermerez à la fin de votre vie. Peut-être pas dans la réalité, mais votre tête fera le travail à votre place. Vous vivrez l’amour, allez le perdre aussi. Quant au deuil… Vous verrez. Ces poèmes servent à voyager à travers le temps, doucement, dans un monde qui est rendu bien trop rapide.

Mon avis :

Tout d’abord, je voudrais commencer ma chronique en remerciant Jessica pour l’envoie. Je ne lis pas fréquemment de la poésie mais j’aime m’y plonger une fois de temps en temps et me laisser aller au gré des poèmes. C’est relaxant et ça fait une belle transition entre les lectures. Ce recueil n’y fait pas exception. Je l’ai lu avec un sourire sur le visage, mais certains poèmes on réussis à me l’inverser.

J’ai bien aimé la suite entre les différents poèmes. Au départ on retrouve des poèmes qui me rappelait un peu l’enfance et la nostalgie s’y rattachant. Par la suite, j’ai trouvé que c’était des poèmes plus liés aux rêves et à l’espoir d’un futur idéal. Espoirs qui étaient anéantis par un amour perdu ou la maladie. On y retrouvait beaucoup de références au passage du temps et à l’évolution naturel de la vie. J’ai aimé que chacun des poèmes racontent leur histoire, mais l’ensemble de l’oeuvre était également une histoire en soi. J’avoue que mes préférés étaient les deux premiers, ceux qui me rappelaient le plus l’enfance. Mais j’ai bien aimé les deux poèmes qui avaient un aspect conte bien à eux entre la princesse et Lancelot et Guenièvre ça faisait un peu conte de fée… même si le sujet n’était pas forcément féerique.

Dans tous les cas, j’ai aimé ce recueil. C’est plutôt rare la poésie en rime en ce moment. Du moins les derniers recueils que j’ai lu n’en présentaient pas du tout. Mais je trouve que ça montre une belle maîtrise de la langue, ce n’est pas toujours évident de trouver des rimes qui fonctionnent avec le sens du poème et qui on le même impact. Dans tous les cas, ces poèmes m’ont provoqués des sourires et d’autres m’ont rendus un peu triste, surtout ceux traitant de la maladie ou dans lesquels je ressentais un peu de désespoir. Désespoir face à un amour perdu ou désespoir face au temps qui passe trop vite. J’ai eu l’impression qu’il y avait quelques petites coquilles de mots, mais franchement on voit le travail de l’auteure et quand on est bien absorbé dans sa lecture, je ne crois pas que ce soit quelque chose qui impact à la négative la lecture.

Je n’avais pas un bon souvenir de mon dernier recueil de poésies, n’ayant absolument rien compris ni au thème, ni aux poèmes je ne me voyais pas en faire un article, c’est pour ça qu’il n’est jamais apparu sur le blog. Ce n’est pas le cas ici. On comprend ce qu’on lit, mais le plus important c’est qu’on y voit un message et pour moi c’est ce qui est le plus important dans un poème. Le message qui est transmit au lecteur.

Bonne lecture,
Kat

Note : 4 sur 5.

Pour se le procurer, c’est ici. Il est disponible en ebook et en papier sur amazon.

8 commentaires sur “Service presse | Poèmes pour une tasse de thé par Jessica Di Salvio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s