Critiques de livres

Chronique | L’artefact brisé (Scarlet #2) par Véronique Blanchette

« -Et pour que vous soyez prêts à partir à la recherche de l’Entité, dit le Censeur, qui avait manifestement entendu les dernières paroles de la jeune fille, vous devez vous entraîner correctement. Ce n’est pas en restant ici, les bras croisés, que vous allez vous améliorer au combat ! Qu’allez-vous faire si vous perdez la vie ?
-Rien du tout, puisque nous serons morts, répliqua Scarlet, moqueur. »

Véronique Blanchette • Luzerne Rousse • Fantasy • 320 pages

Chronique du tome 1

Synopsis

Maintenant affublés d’un objectif bien précis, Scarlet, Albin et Fay se mettent en route pour rencontrer l’entité magique au cœur de la forêt de Zéor. Cette route parsemée d’embûches amène son lot de révélations surprenantes. Et c’est sans oublier les étranges événements qui viennent compliquer le chemin de la triade. Serait-ce une nouvelle machination du Faucheur?

La complicité n’est pas toujours facile lorsque l’amitié est aussi jeune qu’un bourgeon, surtout lorsqu’on croise le chemin de créatures magiques. Scarlet doit faire face à de nouvelles émotions, mais aussi à de nouveaux ennemis.

Mon avis

Que j’avais hâte de retrouver Scarlet et ses amis ! D’ailleurs, j’adore les personnages créés par Véronique Blanchette. Scarlet, Fay et Albin ont tous les trois le même âge et pourtant on sent vraiment qu’ils ont une personnalité qui leur est propre. C’est certain que leur éducation, différente pour tous les trois, vient expliquer ces différences dans leur personnalité, mais le plus gros clash est tout de même entre Scarlet et Albin puisque les deux sont jumeaux. J’aime comment Albin est mâture et pas facilement impressionnable alors que Scarlet est impulsif et naïf. Clairement, le fait que ce dernier ait été élevé sur une fermette coupée de pratiquement tout le monde a un gros impact sur son développement, mais je trouve que c’est ce qui le rend si attachant. Par contre, j’avoue apprécier de plus en plus Albin ! J’ai hâte qu’on perce tous les secrets de sa carapace !

Hormis le développement des personnages, je trouve la plume de l’auteure incroyable. Elle arrive à bien nous faire visualiser l’environnement des personnages sans forcément y aller de descriptions à rallonges. En prime, on a droit à des références à la culture populaire au gré des chapitres. Ces dernières sont assez discrètes, si on ne connait pas l’origine de la référence, on continu notre lecture comme si rien était, mais quand on arrive à la reconnaître, c’est excellent. J’ai d’ailleurs bien ris face au non complet de Fay. Fayritine (ferritine si vous voulez faire la recherche vous-même) peut sembler peut-être anodin pour la majorité des lecteurs, mais aux yeux d’une infirmière c’était excellent. D’ailleurs, j’ai l’impression d’avoir croisé autant le Chapelier fou et la Fée clochette dans ce récit même s’ils ne sont pas nommé de cette façon. Peut-être que je me trompe et qu’il n’y a aucun lien, mais dans ma tête Malice EST la Fée clochette. J’ai d’ailleurs bien apprécié ce petit personnage qui m’a bien amusé.

L’histoire démarre très rapidement pour mon plus grand plaisir. J’avais hâte de savoir par quoi nos trois jeunes allaient passer pour réaliser leur mission pour sauver Illud. On en découvre d’ailleurs un peu plus sur cette région puisqu’ils visitent des endroits qu’on n’a pas encore vu dans le tome précédent. La carte était donc bien pratique pour se situer mentalement ! On y découvre de nouvelles créatures comme l’Entité, mais aussi les Élémentaires et les Gobelins. Et les fées bien évidemment. Je me demande bien qu’est-ce que le tome trois nous réserve sur ces aspects d’ailleurs ! Même si je présent qu’on va découvrir encore plus de régions des Terres d’Illud vu comment le roman se termine. Et parlons en de cette fin ! C’est de la torture de se dire que le prochain tome ne sera pas disponible avant l’année prochaine ! Surtout étant donné le cliffhanger de malade sur lequel ce tome se termine. J’aurais besoin d’avoir la suite dans les mains en ce moment même. Mais les lieux et les créatures ne sont pas tout ce qu’on approfondi dans ce tome ! Scarlet en apprend un peu plus sur ses capacités et on en découvre un peu plus sur Albin et ce qu’il peut réaliser. L’univers magique est vraiment plus riche qu’on pourrait le croire.

Finalement, j’ai trouvé particulièrement adorable de suivre l’évolution de l’amitié entre Fay et Scarlet. Il ne se passe rien entre les deux, mais de voir Scarlet agir ou réagir comme il le fait m’amusait beaucoup. Ses petits moments de jalousie que seul Albin semblait remarqué étaient particulièrement rigolos. À voir si quelque chose se passera entre ces deux là dans le troisième tome de la trilogie ! J’ai peut-être l’impression que oui puisqu’il n’y a pas que Scarlet qui est jaloux !

Bonne lecture,
Kat

Note : 5 sur 5.
Pour se le procurer : Les libraires (lien affilié), Luzerne Rousse

5 commentaires sur “Chronique | L’artefact brisé (Scarlet #2) par Véronique Blanchette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s