Critiques de livres

Chronique | Les gardiens de la raison (La Guilde du savoir #1) par Janusz Jaworski

« -Êtes-vous prêts à consacrer votre vie au savoir ?
-Jusqu’à notre dernier souffle, déclarèrent les trois jeunes d’une seule voix.
-Accepterez-vous qu’on vous dire ce que vous devez croire ?
-Jamais.
-Quel sera votre ultime but ?
-La recherche de la vérité, qu’elle nous plaise ou non. »

Janusz Jaworski • Éditions du Bouclier • Fantasy • 461 pages

Synopsis

Autour du village de Kvarl, en plein cœur des terres gelées du Verkenard, des patrouilles entières disparaissent sans laisser la moindre trace. Comment des soldats expérimentés peuvent-ils ainsi se volatiliser pendant une affectation de routine? La terreur s’empare de la compagnie d’infanterie impériale stationnée sur place alors que son capitaine, dévasté par la perte de ses hommes, écrit à ses supérieurs afin d’obtenir de l’aide. Lorsqu’une réponse arrive, elle est loin d’être celle qu’il espérait.

En dernier recours, trois Gardiens de la Raison, membres de la Guilde du Savoir, sont dépêchés dans le nord sur demande des plus hautes instances de l’armée afin de faire la lumière sur ces disparitions. Ces mystérieux individus vêtus de longues robes noires, craints et méprisés par une société se noyant dans les ténèbres, ne se doutent pas des embûches qu’ils trouveront sur leur chemin. Ce sont pourtant eux qui auront la responsabilité de faire triompher la vérité sur le mensonge, le savoir sur l’ignorance, la raison sur l’obscurantisme.

Entre les rumeurs faisant état de désertions, d’attaques de bandits, d’interventions divines ou encore de la présence de démons, que se cache-t-il réellement dans les plaines glacées du Verkenard?

Mon avis

Je suis bien contente d’avoir gagné ce roman lors d’un concours car je ne suis pas certaine si je l’aurais choisis à la bibliothèque. Quand j’achète mes livres, je me fis beaucoup sur les livres dont j’ai entendu parler et les couvertures et La guilde du savoir n’était pas passé souvent sur mes réseaux sociaux et surtout la couverture ne rentre pas tout à fait dans ma palette de goût, même si avec le recul je lui trouve un petit quelque chose d’intéressant puisqu’elle représente les personnages. Dans tous les cas, ce premier tome de la série La Guilde du savoir m’aura également fait découvrir un nouvel auteur et une maison d’édition québécoise que je ne connaissais que de nom. Avec la grande qualité du livre que j’avais entre les mains, il est certain que je jetterai un œil à leurs autres publications. En tant que lecteur, on le sent quand il y a du travail dans la mise en page et dans la révision d’une œuvre et j’ai retrouvé ce travail dans Les gardiens de la raison.

On est directement plongé dans un univers très riche et bien pensé. Dans la biographie de l’auteur, on peut y avoir qu’il a passer 10 ans à peaufiner son univers et croyez-moi si je vous dit que ça paraît. Les lieux, les personnages, les faits historiques nommés dans le récit, mais également ce dialecte secret entre les membres de la guilde tout était travaillé. Il n’y a pas de carte dans le roman ce que je déplore puisqu’avec la mention des différentes régions de l’univers j’aurais vraiment apprécié avec un visuel, mais ça ne reste pas compliqué à comprendre.

Ce que j’ai vraiment apprécié c’est que c’était écrit un peu à la façon enquête. On suit le trio de gardiens de la raison dans leur recherche de vérité et de savoir et on peut lire leurs hypothèses jusqu’à ce que la vérité éclate. J’ai trouvé cela divertissant et je me suis vraiment laissé embarquer dans le récit. De plus, j’ai trouvé le tout très bien ficelé, ce qui est évidemment grande aidé par le fait que l’écriture de l’auteur est d’une fluidité incroyable. L’histoire découle tout doucement sans accro et tout se met en place presque tout seul. Honnêtement, j’étais surprise de voir la vitesse à laquelle je tournais les pages du roman. Je voulais connaître le résultat de cette enquête. Cela dit, l’histoire ne s’arrête pas une fois que cette quête est résolue puisqu’un autre mystère plane au-dessus de leurs têtes. Mystères qui nous suivra certainement dans le prochain tome. Ma curiosité a été clairement piquée.

J’ai bien aimé les personnages également. Ils sont assez varié autant en âge, qu’en background et qu’en personnalité. Chacun d’eux est facilement reconnaissable tout au long du récit et c’est ce que j’ai aimé. L’auteur n’hésite d’ailleurs pas à tuer des personnages importants ce qui promet pour la suite de la série. Pas que j’aime que mes personnages préférés meurs, mais ça ajoute du réalisme disons. Dans tous les cas, j’ai particulièrement aimé le personnage d’Edric, c’est vrai que c’est celui qui ressemble le plus aux personnages que je suis habituée de croiser dans mes lectures, mais j’ai aimé l’aspect qu’il était un novice toujours en apprentissage, mais qu’il était loin du cliché « petit novice faible ». Edric a de la force et sait comment l’utiliser, mais il demeure ouvert aux apprentissages qu’il peut recevoir de ses seniors. J’espère qu’il sera présent dans une grande portion de l’histoire du tome deux.

Bref, une belle découverte pour voir et une nouvelle série dont j’ai bien hâte de lire la suite. Si vous êtes à la recherche de fantasy médiéval, La guilde du savoir est probablement pour vous.

Bonne lecture,
Kat

Note : 5 sur 5.
Pour se le procurer : Les libraires

3 commentaires sur “Chronique | Les gardiens de la raison (La Guilde du savoir #1) par Janusz Jaworski

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s