Critiques de livres

Chronique | Embrasser le chaos par Andrée-Anne Brunet

« Je viens de réaliser l’ironie de ta mort : tu aimais tellement avaler des kilomètres et faire de la route, et c’est finalement elle qui aura eu raison de toi.
Ce qu’on aime peut nous tuer. »

Andrée-Anne Brunet • Libre Expression • Contemporain • 208 pages

Synopsis

« Ce que t’as fait est tellement con qu’en ce moment je te déteste. Je n’y peux rien, je t’en veux. Tu m’abandonnes comme un vieil emballage de papier ciré souillé par du glaçage de donut séché. Un beigne à l’érable, ton préféré. Je t’en veux. Je t’en veux tellement que, si t’étais pas déjà mort, j’te tuerais. »

Malorie vient de perdre son grand frère tant aimé, Arnaud, dans un bête accident. En vidant son appartement, elle tombe sur un carnet retraçant son récent voyage en solo en Islande. Appelée par les mots d’Arnaud, elle décide de reproduire son roadtrip. Est-ce un hommage ou une tentative de le faire revivre d’une certaine façon ? Peu importe. C’est peut-être simplement ce dont elle a besoin pour faire la paix avec sa disparition. Dans le pays de l’hiver, Malorie traversera des tempêtes de neige, mais également des tempêtes intérieures qu’elle n’aura d’autre choix que d’affronter.

Mon avis

Ce livre m’a attiré dès le premier regard. La couverture a tout ce qui peut me plaire dans une couverture. Les couleurs et la douceur qu’elle promet m’ont vraiment fait lire le résumé qui a signé le deal. Un livre de voyage ? Je ne pouvais pas passer par-dessus ça. Si la présence d’un voyage dans un livre est quelque chose qui vous plaît, Embrasser le chaos est définitivement un livre pour vous. Malorie reproduit le voyage de son frère et décide de se rendre, un peu sur un coup de tête, en Islande en plein hiver. Et je dois dire que MOI, ça m’a donné le goût d’y aller un jour.

Le thème principal de ce roman est définitivement le deuil. C’est la perte de son frère Arnaud qui fait en sorte que Malorie prend la décision de partir en voyage. Et au début du roman, elle ne vit pas bien son deuil. En fait, elle ne le vit pas du tout puisqu’elle souhaite être une présence forte pour sa mère qui a un peu plus de mal. J’ai aimé voir la progression du deuil de Malorie tout au long du roman. Il y a une grosse différence entre la Malorie du début du roman et la Malorie que l’on retrouve à la fin. Et une belle évolution de personnage, j’adore. Ce que j’ai aimé également, c’est que son deuil n’est pas encore totalement fait à la fin du roman. Mais je dirais qu’elle est pas mal bien avancé là-dedans et le fait qu’elle ait des projets me fait comprendre qu’elle est sur la bonne voie.

Mais on ne retrouve pas juste une évolution du deuil de Malorie, mais également une évolution dans sa façon de voir la vie. C’est une jeune femme qui aime beaucoup son confort. Elle habite chez sa mère, elle a un travail qu’elle adore (j’avoue que le fait d’être libraire m’a fait l’aimer encore plus), mais elle est surtout très introvertie et a du mal à se faire des amis. Ce voyage l’a mise au défi sur divers aspects et on la voit se mettre au défi tout au long du voyage pour se sortir de sa zone de confort et on peut voir que c’est efficace.

Je trouvais étrange au départ qu’il n’y ai pas de chapitres au roman, mais on s’habitue quand même assez vite à cette réalité. Ce n’est pas une narration classique non plus. On est dans la tête de Malorie, mais elle raconte son histoire à son frère, pas forcément au lecteur. L’écriture nous fait vraiment bien vivre les émotions de Malorie. On le sent que la perte de son frère, qui était vraiment plus qu’un frère pour elle, lui a brisé le cœur. J’ai aimé également qu’on ne sache pas tout du voyage d’Arnaud. On le découvre en même temps que Malorie et une journée à la fois.

Embrasser le chaos est une lecture rapide que j’ai vraiment aimé. Les thèmes du deuils et du voyage sont vraiment des thèmes que j’aime beaucoup et que j’ai retrouvé fréquemment dans mes lectures cette année. C’est vraiment une lecture que je vous recommande.

Bonne lecture,
Kat

Note : 4 sur 5.
Pour se le procurer : Les libraires

2 commentaires sur “Chronique | Embrasser le chaos par Andrée-Anne Brunet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s