Critiques de livres

Chronique | Black Sun (Between Earth and Sky #1) par Rebecca Roanhorse

“Why try to educate those who cared not to learn?”

Rebecca Roanhorse • Saga Press • Fantasy • 454 pages

Synopsis

The first book in the Between Earth and Sky trilogy, inspired by the civilizations of the Pre-Columbian Americas and woven into a tale of celestial prophecies, political intrigue, and forbidden magic.

A god will return
When the earth and sky converge
Under the black sun


In the holy city of Tova, the winter solstice is usually a time for celebration and renewal, but this year it coincides with a solar eclipse, a rare celestial event proscribed by the Sun Priest as an unbalancing of the world.

Meanwhile, a ship launches from a distant city bound for Tova and set to arrive on the solstice. The captain of the ship, Xiala, is a disgraced Teek whose song can calm the waters around her as easily as it can warp a man’s mind. Her ship carries one passenger. Described as harmless, the passenger, Serapio, is a young man, blind, scarred, and cloaked in destiny. As Xiala well knows, when a man is described as harmless, he usually ends up being a villain.

Mon avis

Je ne sais plus trop ou j’ai vu ce livre exactement, mais quand il est tombé à petit prix sur kobo, je n’ai pas pu résister. Et mon dieu que j’ai bien fait. Si vous vous cherchez un bon roman de Epic Fantasy, celui est clairement pour vous. Le premier chapitre est… surprenant. Disons qu’à la fin du premier chapitre, je me demandais VRAIMENT dans quel genre d’univers je me plongeais, mais je vous rassure, la suite est plus… normale. Mais ça place vraiment l’histoire. Et bien honnêtement, ça m’a tellement intrigué que j’allais lire la suite même si j’étais un peu wtf par ces pages.

D’ailleurs, ne soyez pas dégouté par le glossaire de trois pages en début de roman. Tous les termes nommés peuvent faire peur, mais je n’ai pas lu le glossaire en entier et j’ai très bien compris l’histoire. Tout est vraiment bien expliqué et les gens sont bien nommés. L’auteure ne prend pas pour acquis que parce qu’il y a un glossaire l’historique des personnages n’est pas nécessaire. Et d’ailleurs, je dois dire que les personnages ont une excellente back story. Chacun d’entre eux est moralement gris avec un passé parfois sombre, mais souvent mystérieux. Passé qui ne nous est pas entièrement révélé pour certains d’entres eux. D’ailleurs quelques uns des personnages ne démontrent pas très bien vers qui ou quoi vont leur allégeances donc ça promet pour le tome deux.

Dans tous les cas, j’ai trouvé les peuples et les clans fascinants. Mais le peuple qui m’a le plus intrigué est le peuple des Teek. Je les décrierais comme des amazones des mers, mais le peu qu’on en sait bien du personnage Xiala qui ne révèle pas tout de son ascendance. J’espère vraiment qu’on en apprendra un peu plus sur ce peuple dans la suite de cette série. Le système de magie est très intéressant également. Entre la magie des Teek et la magie du sang (qui si je comprends bien est assez mal vue) on retrouve des jeux de pouvoir entre les quatre clans de la ville de Tova, mais également les prêtres qui sont responsables de la lecture des étoiles. Suite à des événements sanglants survenus par le passé, les prêtes sont mal vus par certains clans de la ville et ils souhaitent leur éradication. Et c’est peu à peu que l’on apprend qu’elle est cette prophétie qui nous est révélée dans le premier chapitre. Une prophétie bien sanglante d’ailleurs. Manigances serait définitivement un mot que j’utiliserais pour décrire cette histoire puisque la confiance est quelque chose qui se brise bien facilement dans ce récit.

Un aspect que j’ai trouvé vraiment bien de ce roman est le fait qu’il soit très inclusif. Entre les personnages qui sont ouvertement homosexuel ou bisexuel et ceux qui sont binaires ou non on retrouve l’utilisation de pronom neutre comme they/them et xe/xir. D’ailleurs ce dernier pronom en était un que je ne connaissais pas et apparemment serait utilisé dans le cas ou la personne ne s’identifie a aucun genre ou plutôt à un troisième genre ou encore qui sont genderfluid. Tandis que dans le récit, they/them est utilisé pour identifier un personnage dont le personnage en question ne connait pas encore l’identité de genre. D’ailleurs certains personnages sont plutôt ambiguës quant à leur genre justement. Et je pense que c’était le but de l’auteur puisque ça rend l’identification à un personnage possible pour les lecteurs qui ne s’identifient ni au genre féminin ni au genre masculin. Le tout a été fait de façon tellement naturelle que ça été réellement très simple d’embarquer dans le récit et pas du tout compliqué à suivre. Parce malgré l’ajout de ces pronoms, il est tout même aisé de deviné de qui il est question lors des passages ou des personnages non genrés sont présents.

J’ai trouvé l’univers extrêmement bien construit. Bien que le récit ne soit pas linéaire, à chacun des chapitres ont retrouve les informations importantes en lien avec l’endroit ou se déroule les événements et surtout quand se déroule les événements en lien avec l’événement central du roman. Le tout est suivi d’une citation quelconque d’un journal ou de lettres de certains personnages connus ou non dans le récit. Sans forcément que ces citations nous en apprennent un peu plus sur le récit, ça nous place bien dans l’ambiance. Par contre, je dirais que le récit est assez lent. L’histoire se place tranquillement tout au long du roman et l’événement déclencheur apparaît vers la fin du premier tome. Malgré tout, je n’ai pas trouvé que l’histoire était longue puisque c’est intéressant de voir tous les préparatifs nécessaires en lien avec ce fameux événement. Les conséquences, nous ne connaissons d’ailleurs pas encore. J’ai vraiment hâte de lire la suite qui sortira en 2022 puisque le sort de certains personnages est plutôt incertains à la fin de ce tome-ci. Pour vrai, la suite m’emballe vraiment.

Bonne lecture,
Kat

Note : 5 sur 5.
Pour se le procurer : Les libraires, Indigo

3 commentaires sur “Chronique | Black Sun (Between Earth and Sky #1) par Rebecca Roanhorse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s