Critiques de livres

Chronique | House of Sky and Breath (Crescent City #2) par Sarah J Maas

“Death is the only victor in war”

Sarah J Maas • Bloomsbury Publishing • Fantasy/Romance • 805 pages

House of Earth and Blood (Tome 1)

Synopsis

Bryce Quinlan and Hunt Athalar are trying to get back to normal―they may have saved Crescent City, but with so much upheaval in their lives lately, they mostly want a chance to relax. Slow down. Figure out what the future holds.

The Asteri have kept their word so far, leaving Bryce and Hunt alone. But with the rebels chipping away at the Asteri’s power, the threat the rulers pose is growing. As Bryce, Hunt, and their friends get pulled into the rebels’ plans, the choice becomes clear: stay silent while others are oppressed, or fight for what’s right. And they’ve never been very good at staying silent.

In this sexy, action-packed sequel to the #1 bestseller House of Earth and Blood, Sarah J. Maas weaves a captivating story of a world about to explode―and the people who will do anything to save it.

Mon avis

Pardon quoi ?! Je suis assez mécontente que la suite ne soit pas encore disponible, voir même écrite, vu comment ce deuxième se termine. La fin est phénoménale et une énorme cliffhanger. J’ai vraiment aimé ma lecture de ce deuxième tome de la série Crescent City. En fait, j’ai embarqué dans le récit dès le début puisque l’histoire débute assez rapidement. Les avantages de lire une suite de série plutôt qu’un premier tome j’imagine. Le prologue était intrigant et ça a été suffisant pour m’accrocher. J’étais aussi plutôt contente de retrouver les personnages attachants que l’on retrouve dans cette série.

Si vous attendiez la relation Bryce/Hunt dans le premier tome, vous avez sans doute été déçu qu’il ne soit presque rien passé, sachez que ça change dans ce deuxième tome même si Sarah J Maas fait bien monter la tension entre temps. Disons qu’avec un livre de 800 pages, elle peut se permettre de faire monter la tension pendant une couple de centaine de pages. Je dois admettre cependant, que bien que j’aime l’idée de Bryce et Hunt ensemble et que je voulais qu’ils se mettent ensemble, une fois que ça a été fait, mon intérêt est allé ailleurs. Je trouve que les personnages secondaires (ici je parle des autres personnages du roman qui ne sont pas Bryce ou Hunt) sont très intéressants, voir même, plus intéressants que Bryce et Hunt. Certains ont vu leur histoire se développer un peu dans ce deuxième tome et j’en étais bien contente. Évidemment on a le retour de certains personnages bien connu des lecteurs comme Ruhn (que j’adore), mais aussi de nouveaux personnages comme celui de Hypaxia qui a été mentionné dans le premier tome. Je suis persuadée qu’il y a plus a son personnage encore que ce qu’on a pu voir dans ce 2e tome et j’espère la revoir dans le tome trois. En fait, pour une série dans laquelle on retrouve autant de personnages, c’est surprenant qu’il n’y en ait aucun que je déteste. Surprenant, mais agréable en fait étant donné que la narration change souvent en fonction de ou l’histoire progresse.

Ce deuxième tome saute d’une story line à l’autre, mais au moins l’auteure s’assure de régler celles en cours avant d’en créer une nouvelle. Par contre, j’ai souvent l’impression qu’un tome de la série Crescent City pourrait en fait faire trois tome d’une longue série. Disons que la storyline du début est loin d’être celle de la fin du roman. Et parlons en de cette fin. Celle-ci m’a laissé bouche bée. Je ne peux pas croire que l’auteure se soit aventuré sur ce chemin. Je n’ai pas lu sa série Throne of Glass donc je ne peux pas juger, mais pour avoir lu A Court of Thorns and Roses, j’étais plutôt surprise de voir des liens entre les deux séries dans ce deuxième tome de Crescent City. Et pas que des petits liens. Je suis d’autant plus impatiente de lire le troisième tome pour voir dans quel l’auteure s’embarque et embarquera ses lecteurs. En espérant seulement que ce troisième tome n’arrivera pas dans 2 ans. Cela dit, avec ces liens entre ces univers, il est impossible que je ne lise pas Throne of Glass éventuellement. Je veux comprendre, je veux voir les liens qu’il y a entre les deux univers. Je veux être mindblown.

Par contre, c’est indéniable, dans un roman de 800 pages il y a des longueurs. Une des raisons pour lesquelles j’aimais la tension entre Bryce et Hunt c’est que pendant qu’ils se courtisaient, on avait droit à des moments cocasses ou l’univers tout entier semblait vouloir les cockblock. Et ça je trouvais ça amusant. Une fois qu’ils se sont officiellement mis ensemble on a aussitôt eu le droit à une multitude de scènes chaudes. En soit ça ne me dérange pas dans un roman, mais Sarah J Maas a tendance a ne pas trop sortir des sentiers battus. Disons le comme ça. Ses personnages sont tous un peu similaire. Ses héroïnes ont toutes un caractère assez similaire sans compter les protagonistes masculins. Disons qu’elle a un style et qu’elle en diverge très peu. Les scènes chaudes sont donc les moins intéressantes selon moi… et elles ont tendance a s’étaler en longueur. Je sais que beaucoup de son lectorat est là pour ces scènes, mais je suis plutôt là pour l’histoire. Et dans Crescent City, on est servi du côté histoire.

Bref, House of Sky and Breath était une très bonne lecture. Ce livre m’aura pris du temps à terminer si on compare au premier tome, mais c’est toujours un plaisir de retrouver la plume de Sarah J Maas même si elle a tendance a rester dans ce qu’elle connait. Et j’ai vraiment hâte de lire ce troisième tome.

Bonne lecture,
Kat

Note : 4 sur 5.
Pour se le procurer : Les libraires

2 commentaires sur “Chronique | House of Sky and Breath (Crescent City #2) par Sarah J Maas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s