Critiques de livres

Chronique | Le sommeil des loutres par Marie-Christine Chartier

“- J’aime ça quand tu me touches. Ça me donne l’impression que je peux m’égarer. Que je suis en sécurité.J’aimerais m’endormir comme ça, main dans la main. T’sais comme le font les loutres.
– Les loutres?
– Oui, elles se tiennent par les pattes en dormant, pour pas se perdre.”

Marie-Christine Chartier • Hurtubise • Romance • 200 pages

Synopsis

Jake a 21 ans, mais il a parfois l’impression d’en avoir cent. C’est ce qui arrive quand on grandit trop vite, sous le feu des projecteurs. Jeune acteur prodige, son succès est cependant de l’histoire ancienne, et ses récentes frasques l’ont fait tomber de son piédestal pour atterrir dans sa chambre d’enfant, chez ses parents. Jake mène une vie grise: il cherche des raisons de la poursuivre, mais elles se font aussi rares que le plaisir dans ses journées sans soleil.

Émilie a 18 ans, elle entame sa dernière année de cégep. Ambitieuse, elle rêve de devenir médecin. Toutefois, elle a une faille de la grosseur du Grand Canyon au travers du corps depuis que son premier amour l’a laissée, au début de l’été. Mais derrière cette douleur s’en cache une autre, plus profonde encore: celle créée par son père, le jour où il a quitté sa famille pour refaire sa vie. Émilie aimerait se reconstruire, mais les morceaux sont petits et le casse-tête, interminable.

En apparence, Émilie et Jake n’ont rien en commun, sauf leurs blessures béantes au cœur et leur travail à la pizzéria du coin. Et pourtant, au fil de leurs soirées Sprite et placotage, une relation précieuse se tissera entre eux, empreinte de l’espoir que l’aube revient toujours, même après la plus sombre des nuits.

Mon avis

Comme j’ai aimé ce roman ! Honnêtement, je ne m’attendais pas au contraire. Avec L’allégorie des truites arc-en-ciel et Tout comme les tortues on sait quand même à quoi s’attendre d’un roman de Marie-Christine Chartier. L’histoire de celui-ci me parlait pas mal. Ça s’annonçait comme une histoire de guérison et j’aime particulièrement ce genre de récit. Je n’ai clairement pas été déçu de ce côté-là. C’est probablement pour cette raison que ce roman est un coup de cœur. Parce que les histoires de guérison ça a tellement de potentiel sur l’évolution des personnages.

J’ai adoré les personnages. D’un côté, on retrouve Jake, la vedette de cinéma de qui il peut peut-être être plus difficile de s’identifier, mais dont les problématiques peuvent tellement être vécu par tout le monde (la perte d’un membre de sa famille, des problèmes de consommation). De l’autre côté, on retrouve Émilie une étudiante au Cégep qui souhaite faire sa médecine et qui vit une peine d’amour. Les deux se rencontrent à un moment de leur vie respective ou ça ne va trop fort et c’est de la que part leur amitié. Parce que oui, ce roman à beau être une romance, c’est avant tout une belle histoire d’amitié entre deux personnes qui s’aident à se reconstruire de façon saine. Les deux avaient des réflexions et des actions tellement crédibles que je ne pouvais que croire en cette histoire et espérer que leur guérison aille bon train.

Évidemment, on retrouve le style d’écriture agréable de Marie-Christine Chartier. Simple, mais tout en émotion. Certains passages du roman m’ont émus alors que d’autres m’ont fait rire aux éclats (j’ai d’ailleurs dérangé mon chat à un moment ou j’ai ris particulièrement fort). Si vous vous cherchez une bonne lecture ou simplement un livre pour passer un bon moment, celui-ci est parfait. Hormis les personnages d’Émilie et de Jake, on croise également Olivia, la meilleure amie d’Émilie. J’ai bien aimé son personnage même s’il est moins présent. J’ai trouvé que ça représentait une belle relation d’amitié saine avec ses parts d’ombre et de lumière. Sa réaction de jalousie était vraiment très crédible en voyant sa meilleure amie aller mieux grâce à quelqu’un d’autre.

Comme la romance débute avant tout grâce à une amitié, l’histoire se déroule très lentement. Le temps de leur guérison respective en fait. Une durée appropriée selon moi. L’histoire évolue doucement et de page en page on les voit se révéler, apprendre à se connaitre, faire des pas en arrière, être sur leurs gardes pour finalement se laisser aller à cette amitié bienfaitrice pour tous les deux.

Je ne sais pas si elle sortira un autre roman cette année, mais dans tous les cas, je sais d’hors et déjà que ce sera un achat assuré.

Bonne lecture,
Kat

Note : 5 sur 5.
Pour se le procurer : Les libraires

2 commentaires sur “Chronique | Le sommeil des loutres par Marie-Christine Chartier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s